Ocean Start

La science au service des technologies marines

Docteur en sciences et océanographe, Iker Castège dirige le Centre de la Mer de Biarritz. Il sera présent au Salon Seanergy à Biarritz les 1er et 2 juin prochains. En tant que scientifique, il participe au projet de développement du houlomoteur. Son rôle étant de minimiser les risques sur la faune et la flore.

Son quotidien est fait de cétacés, d’oiseaux et d’océan. Depuis 16 ans, Iker Castège centralise des millions de données au Centre de la Mer pour étudier l’écosystème marin et son évolution. Ce passionné pilote des programmes de suivis avec une dizaine d’organismes différents. Leader dans le programme ERMMA*, il mène des études et des suivis qui ont pour objectif d’apporter des connaissances sur les richesses et la biodiversité marine en Aquitaine.

Autant dire que les fonds marins n’ont aucun secret pour lui ! C’est en tant que scientifique et riche de ses connaissances sur la biodiversité marine qu’il a été contacté par le Conseil Régional pour le projet d’houlomoteur. « Si ce projet est retenu, on ne peut pas l’implanter n’importe où. » avertit le scientifique. « Nous sommes ici entourés d’aires marines protégées avec des directives oiseaux avec de forts enjeux de conservation, des directives habitat pour le respect de la faune et de la flore ».

Préserver les espèces et la côte

Le choix de la zone d’implantation est donc primordial et doit se faire en concertation avec les scientifiques et les techniciens. Car cette nouvelle technologie, si elle n’est pas encadrée,  peut impacter les espèces sous-marines en étant source de vibration par exemple. « Il faut donc construire ensemble des cartes pour définir les zones à risques, des zones de concentrations d’espèces. »  Il faut aussi prendre en compte différents facteurs : sociaux économiques, environnementaux, énergétiques.

L’idée est de mettre en place un principe de précautions grâce aux connaissances scientifiques. Ensuite, il s’agit de faire un suivi des impacts à la fois positifs et négatifs de la mise en place de l’houlomoteur.

Un rôle de veille écologique

Iker Castege espère se nourrir de l’expérience de nos voisins espagnols qui ont mis en place cette expérience des énergies marines renouvelables et d’houlomoteur avec Azti Tecnalia, l’équivalent de l’IFREMER* basque.

« Ce que j’aimerais développer avec cette technologie c’est une carte de vulnérabilité pour les oiseaux, les cétacés liés au dispositif d’houlomoteur. L’apport d’autres scientifiques pouvant compléter cette démarche.  Il faudra que l’industriel soit accompagné. »

Iker Castège a à la fois un rôle de veille écologique et de spécialiste dans ce projet d’EMR. Evident et primordial, quand on sait que notre océan abrite une biodiversité exceptionnelle avec ¼ des espèces mondiales de cétacés dans nos eaux et plus de 50 espèces d’oiseaux. Ce spécialiste se dit ravi de participer à ce défi pour exploiter au mieux ce formidable réservoir d’énergie qu’est l’océan.

ERMMA : Environnement Ressources des Milieux Marins Aquitains

IFREMER : Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer

Comment exploiter le potentiel énergétique de la houle déferlant sur le littoral aquitain ? En mesurant cette formidable manne susceptible de produire...

En savoir plus