Ocean Start

La startup Scale s’installe à Arkinova

Edouard De Dreuzy, Erik De Laurens et Jules Colin. ©Agglo/V.Biard

Développant un matériau conçu à base d’écailles de poisson, la jeune entreprise innovante Scale est désormais installée au Générateur d’Activités Arkinova pour rechercher des applications à ce nouveau matériau.

Erik De Laurens et Edouard De Dreuzy ont créé la société Scale en mars 2018 pour développer la Scalite : contraction du mot « scale » (écaille en anglais) et du suffixe « lite » comme lithos (pierre en grec. La  Scalite est une matière conçue à base d’écailles de poisson récupérées auprès des mareyeurs et des industriels de la pêche. Ce sont les écailles de sardines, facilement récupérables et inutilisées, qui offrent un gisement suffisamment important pour envisager une exploitation.

« En France nous disposons de 500 tonnes d’écailles de sardines et de 25 000 tonnes pour l’Europe et le Maroc. L’Europe dispose également de 20 000 tonnes d’écailles de saumon. Il y a un gisement cumulé mondial, toutes espèces confondues, d’un million de tonnes. On ne remplacera pas le plastique mais c’est déjà une solution durable » expose Erik De Laurens, designer de formation et expert des matériaux architecturaux, à l’origine du projet.

Recherches d'applications

Avec Edouard De Dreuzy, consultant en marketing digital, il développe ce concept de matériau de substitution 100% biodégradable. « Un sous-traitant réceptionne les écailles et les transforme en poudre. Nous les convertissons ensuite en plaques selon un procédé qui nous est propre. Nous allons vendre ces plaques et peut-être commercialiser un jour des produits finis » explique Erik De Laurens.

Début avril les deux fondateurs de la société se sont installés au sein du Générateur d’Activités Arkinova et bénéficient de l’accompagnement et du soutien de l’Agglomération Pays Basque ainsi que celui de Bpifrance via une bourse French Tech. Jules Colin, ingénieur plasturgiste, a rejoint l’équipe pour travailler sur la caractérisation de cette matière et l’étude de sa production industrielle.

Des recherches d’applications judicieuses et une étude de marché sont également menées. Des groupes industriels sont déjà intéressés par matériau intégralement issu du vivant, sans adjuvants chimiques, dégradable, recyclable et compostable.

Site web :scale.vision/fr

 


L’association Human’ISA créée par des élèves de l’école d’ingénieurs ISA BTP d’Anglet organise une projection gratuite d’un film documentaire sur un...

En savoir plus

L’association des industriels du secteur de la glisse propose d’accompagner des jeunes entrepreneurs dans le développement de leur projet innovant.

En savoir plus