Ocean Start

L’Océan comme réponse aux défis du futur

Table ronde sur "le biomimétisme à l'oeuvre en Aquitaine" avec -de gauche à droite- Amélie Colle (Vertigo Lab), Laurent Billon (UPPA), Jean-Marc Dubois et Colin McReynolds (Laboratoires de Biarritz), Xabi Lafitte (S-Wings), Olivier Scheffer (Nobatek), Christophe Seiller (EuroSIMA), Stéphane Allée (ADI Nouvelle-Aquitane). ©Agglo/V.Biard

La journée de découverte du biomimétisme organisée le 18 mars 2017 à Biarritz a réuni des acteurs des sciences, du design, de l’environnement et de l’industrie autour de cette démarche novatrice et a renforcé le projet Océan Start par la signature d’un partenariat d’avenir.

La manifestation a été lancée par la signature d’une convention de partenariat entre Michel Veunac, Maire de Biarritz et vice-président de la Communauté d’Agglomération Pays Basque en charge de l’attractivité touristique et l’économie bleue, Pascale Loiseleur, Maire de Senlis, Antonio Molina, président du Centre Européen d'Excellence en BIOmimétisme de Senlis (CEEBIOS) et Nicolas Thierry, Vice-président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine en charge de l’Environnement et de la Biodiversité. Objet de ce partenariat : une antenne du CEEBIOS orientée sur la partie marine du biomimétisme sera installée dans la future technopole Ocean Start de la Communauté d’Agglomération Pays Basque et des coopérations vont être développées.

Sous la thématique « L’océan, source d’inspiration et d’innovation », c’est le concept novateur du biomimétisme qui rassemblait les différents intervenants des conférences et des tables-rondes organisées à la Cité de l’Océan de Biarritz. Présenté comme une « véritable opportunité pour le futur », le biomimétisme consiste in fine à faire de la recherche autrement, en s’inspirant du vivant pour tirer parti des solutions et inventions produites par la nature.  Une exposition présentant des objets, applications ou œuvres d’art inspirés du biomimétisme illustrait parfaitement la philosophie de cette discipline considérée comme une solution de développement économique durable.

L’intervention de Patricia Ricard, présidente de l’institut océanographique Paul Ricard, fût particulièrement remarquée car Mme Ricard place les méthodes du biomimétisme dans un contexte général d’urgence environnementale. S’inspirer de ce que la nature fait parfaitement pour justement préserver l’environnement est un axe de développement durable efficace. Lors de la table-ronde réunissant des entrepreneurs, scientifiques et chercheurs aquitains, plusieurs exemples concrets de réalisations nées sur la Côte basque furent présentés. Des cosmétiques fabriqués à base d’algues  ou des dérives de planches de surf aux formes inspirées de nageoires de poissons sont des projets déjà soutenus par la Communauté d’Agglomération Pays Basque et qui pourront apporter leur savoir-faire dans le cadre du futur site Ocean Start.

 

De gauche à droite : Philippe Barre ( Darwin), Nicolas Thierry( VP Région Nouvelle-Aquitaine), Marie-Agnès Dupouey (Région Nouvelle-Aquitaine), Emmanuel Delannoy ( Institut Inspire), Olivier Barlet (DG pôle Matikem), Patricia Ricard( Institut Océanographique Paul Ricard), Michel Veunac, Antonio Molina (Président CEEBIOS), Pascale Loiseleur (Maire de Senlis), Jean-Marc Gancille (Darwin), Kalina Raskin (Directrice CEEBIOS). ©Agglo/V.Biard

De gauche à droite : Jean-Marc Gancille (Darwin) et Patricia Ricard (Institut océanographique Paul Ricard) . ©Agglo/V.Biard

 

 

 

La pépinière d’entreprises du site Technocité accueillait la 3ème édition de Bask’invest le jeudi 16 mars 2017. Ce rendez-vous entre jeunes...

En savoir plus

ESTIA Entreprendre organise une demi-journée d’information pour les jeunes entrepreneurs et porteurs de projets le samedi 08 avril 2017 de 8h30 à...

En savoir plus