16/04/2018 15:19

Un bateau innovant imaginé sur la Technopole Pays Basque

Cécile Leroy Dubief. ©Agglo/V.Biard

Un groupe d’étudiants de l’école d’ingénieurs ESTIA participe au concours HydroContest en créant un modèle réduit de bateau innovant et efficient en énergie. Le projet se construit au sein des plateformes EneRGEA à Izarbel et Compositadour à Technocité.

Hydrocontest est une compétition internationale ouverte aux étudiants du monde entier qui doivent concevoir, fabriquer et piloter un modèle réduit de bateau particulièrement innovant en terme de performance énergétique. Organisée par la fondation Hydros, la 5ème édition d’HydroContest se déroulera à Saint-Tropez du 2 au 9 septembre 2018 et rassemblera une trentaine d’équipes.

Une équipe de l’ESTIA composée de 11 étudiants de deuxième année menée par Cécile Leroy Dubiefs’est lancée dans ce défi. « Un groupe de six étudiants s’était déjà penché sur le sujet et, lors de la dernière rentrée, l’idée a été proposée à l’association Boga ESTIA qui rassemble les étudiants de l‘ESTIA  passionnés de voile. Avec dix autres étudiants, nous avons lancé le projet en décembre dernier » raconte-t-elle.

L’organisation du concours Hydrocontest fournit les mêmes moteur électrique et batteries à tous les concurrents qui construisent ensuite leur modèle réduit de bateau télécommandé qui affrontera les embarcations concurrentes  sur l’eau.  Les régates de Saint-Tropez se dérouleront en trois manches : transport de masse avec 200kg de charge, transport de poids léger avec 20kg de charge et une long-distance race  dans laquelle le bateau doit faire le plus de tours de parcours en un temps donné.

L’équipe de l’ESTIA a imaginé un catamaran de deux mètres de long muni d’un bulbe contenant le moteur et les batteries. Les moules des coques ont été fabriquées dans des pains de mousse polyuréthane grâce à un robot d’usinage de la plateforme Compositadour à Technocité puis les coques en matériaux composites (fibres de verre, fibres de carbone, résine époxy) ont également été fabriquées à la faveur des savoir-faire et équipements de Compositadour.

La partie électronique a été fabriquée au sein de la plateforme EneRGEA (Génie Electrique et Automatique aux Service des Energies Renouvelables) de l’ESTIA installée sur le site technopolitain d’Izarbel. L’objectif de l’équipe est de terminer la construction du bateau fin avril juste avant les stages d’été pour se retrouver ensuite à Saint-Tropez début septembre.

La page FaceBook du projet ESTIA :https://www.facebook.com/Hydrocontest

Le site web du concours HydroContest :http://www.hydrocontest.org/fr

 

 

Leader mondial de la médecine basée sur les données, la société Sophia Genetics fondée en Suisse par Jurgi Camblong mise sur les atouts du site...

En savoir plus

Organisée sur le site d'Aérocampus Aquitaine à Latresne (33) le mardi 24 avril, cette matinée d’échanges portera sur la valeur ajoutée des données...

En savoir plus