Collaborer / Coopérer

Structures

Nobatek - Arkinova © JP Plantey
Nobatek - Arkinova © JP Plantey

Nobatek/INEF4

NOBATEK/INEF4 est un centre de recherche technologique labellisé Institut national pour la Transition Énergétique (ITE) dans le secteur de l’aménagement, de la réhabilitation et de la construction durables.

MISSION
Inventer, développer et diffuser des solutions innovantes pour accompagner l’ensemble de la filière du bâtiment (architectes, industriels, maîtres d’ouvrage publics et privés, promoteurs, bureaux d’études et collectivités) vers la transition énergétique et environnementale.

MÉTIER
Accélérer l’innovation de l’idée au marché. Les équipes de chercheurs et d’ingénieurs travaillent ensemble au développement et à l’application sur le marché de solutions et produits innovants en vue d’améliorer la performance énergétique et la qualité environnementale des bâtiments et des quartiers.

VALEURS
Les valeurs que porte NOBATEK/INEF4 ainsi que sa gouvernance et ses salariés constituent son ADN et trouvent leur expression en “4I”: Innovation, Identité, Impact et Indépendance

Depuis 2017, NOBATEK/INEF4 est une SCIC (Société Coopérative d'Intérêt Collectif). Ancrée dans l’économie sociale et solidaire (ESS), la SCIC promeut un modèle d’innovation ouverte pour une transition énergétique et environnementale du bâtiment réussie. Au 1er mai 2020, la SCIC compte 77 associés parmi lesquels 36 personnes physiques (dont 25 salariés) et 41 collectivités, entreprises, PME, start up, associations, centres de recherche et universités. 

NOBATEK/INEF4 se trouve au cœur d’un écosystème national d’innovation ouverte pour le bâtiment. L’ITE co-développe des solutions innovantes en activant un écosystème d’innovation dédié, du laboratoire à l’usager. L'ITE étendu fédère un effort collectif d’innovation de l’ensemble des acteurs et expertises nationales et européennes, de la construction et la rénovation durables, partageant la même ambition : accélérer la transition énergétique et environnementale du bâtiment. 

SIAME : Laboratoire des Sciences de l'Ingénieur Appliquées à la Mécanique et au génie Electrique

Le laboratoire SIAME est une équipe d’accueil de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour dont les recherches s’effectuent dans le domaine des Sciences de l’ingénieur. Les chercheurs du Laboratoire contribuent globalement aux trois grandes missions suivantes : Optimisation des process industriels, Transition énergétique et écoconstruction, Maîtrise des risques.

Le laboratoire est localisé sur les Campus de Pau et d’Anglet et structuré en 4 équipes : Ecoulements Complexes et Energétique, Géomatériaux et structures du génie civil, Interaction Vagues / Structures, Procédés Haute Tension. Les équipes basées sur le campus de Montaury à Anglet seront amenées à intégrer le futur bâtiment de l’ISA BTP : ISALAB.

Les recherches s’appuient sur une expertise expérimentale, de la modélisation et des simulations numériques. Le laboratoire est membre des fédérations de recherche IPRA et MIRA et de l’institut Carnot ISIFOR.

L’UPPA via le SIAME a participé à la création du laboratoire commun dénommé « Construction durable : Architecture et physique urbaine » afin de renforcer la coopération scientifique avec Nobatek INEF4.

Ce Laboratoire vient en soutien de la stratégie recherche de l’UPPA, de la création de l’Institut INEF4, et de la volonté conjointe des acteurs territoriaux, la Région Nouvelle Aquitaine et l’Agglomération Pays Basque, de développer un nouvel axe de recherche scientifique et technologique, dans une double approche associant architecture et ingénierie pour la conception énergétique des bâtiments avec l’objectif BEPOS pour le neuf et la rénovation.

Le Laboratoire Commun s’appuie sur la mise en place d’une chaire de recherche sur la thématique « Architecture et physique urbaine ». 

Par ailleurs, sur la thématique de la construction durable, le laboratoire SIAME œuvre notamment sur le sujet de la terre crue.

siame.univ-pau.fr/live

LFCR : Laboratoire des Fluides Complexes et leurs Réservoirs

Béton huitres / Haloclastie

IPREM : Institut des sciences analytiques et de physico-chimie pour l’environnement et les matériaux

L’institut des sciences analytiques et de physico-chimie pour l’environnement et les matériaux (IPREM) est une Unité Mixte de Recherche CNRS / UPPA (UMR 5254). Ce laboratoire regroupe 3 pôles de recherche dont les compétences s’articulent autour de disciplines fondamentales faisant appel à la chimie analytique, la chimie physique, la chimie théorique, la physique et chimie des polymères et la microbiologie.

Ses activités de recherche concernant la construction durable sur le site d’Arkinova sont principalement menées par Pôle Physico-Chimie des Surfaces et Matériaux Polymères, ce dernier travaillant notamment sur la qualité de l’air intérieur des bâtiments (utilisation d’outils analytiques innovants pour l’analyse in situ de COV) ainsi que sur les nouveaux matériaux.

iprem.univ-pau.fr/live

LMAP : Laboratoire de Mathématiques et de leurs Applications

Le LMAP, laboratoire de Mathématiques Appliquées de l’UPPA, est une unité mixte de recherches rattaché à l’UPPA et au CNRS. Il est partenaire d'Inria Bordeaux Sud-Ouest au travers de deux équipes communes Magique3d et Cagire. Il oriente ses recherches autour de 3 axes :

  • Probabilités et statistique : Modélisation stochastique, analyse probabiliste, Traitement statistique des données et Inférence semi-paramétrique et non-paramétrique ;

  • Analyse Non linéaire, géométrie et topologie: Analyse des équations aux dérivées partielles (EDP) déterministes et stochastiques, analyse asymptotique, optimisation et systèmes dynamiques. Géométrie algébrique projective, topologie en petite dimension ; Analyse, méthodes numériques et simulations numériques : Modélisation mathématique, méthodes de discrétisation pour les EDP, approximation, problèmes inverses, calcul scientifique et calcul haute performance

Le LMAP fort de ses compétences reconnues en modélisation et simulation  interagit dans le cadre de projets pluridisciplinaires structurants avec les autres unités de recherches de l’IPRA en particulier dans le domaine de l’imagerie, la simulation de réservoirs,  l’aérothermodynamique, la fiabilité industrielle, l’environnement et l’hydrodynamique côtière.

lma-umr5142.univ-pau.fr/live

LIUPPA : Laboratoire d’Informatique de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour

Le LIUPPA est le laboratoire de recherche en informatique de l’UPPA. Il s’agit d’une Equipe d’Accueil du Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche EA 3000, créé en Janvier 2001 et composée d’une cinquantaine de membres.

Le LIUPPA assume une vision principalement appliquée de sa recherche qu’il mène depuis sa création et positionne son projet scientifique dans un champ applicatif précis : la gestion des systèmes d’information et des architectures des Systèmes Cyber-Physiques (SCP). En effet, les SCP sont des systèmes qui relient le monde physique (par exemple, via des capteurs ou des actionneurs) au monde numérique du traitement de l'information. Ils sont composés de divers éléments qui collaborent pour créer un comportement global. Ces composants sont des systèmes logiciels et des capteurs / actionneurs qui interagissent avec le monde réel en utilisant des technologies de communication.

Au LIUPPA, les SCP sont considérés comme des systèmes connectés complexes dans lesquels chaque élément est en interdépendance, harmonie et interaction avec tous les autres et contribue à constituer la complexité et la richesse de cet ensemble. 

Depuis 2020, le LIUPPA est structuré autour de 3 équipes :

  • Equipe 1 - Architecture des Systèmes Cyber-Physiques : gestion de la sémantique des données (principalement liées à la sécurité et à la vie privée) à l’intérieur du SCP, conception des architectures systèmes et maîtrise des échanges entre les équipements. 

  • Equipe 2 - Traitements des informations pour l’adaptation de l’interaction au contexte et à l’utilisateur : éléments externes et contextuels d’un ESCP, conception, implémentation et déploiement des applications génériques, interactives et adaptatives. 

  • Equipe 3 - Ingénierie dirigée par les modèles : langages de spécification et de modélisation semi-formelle (UML, SysML, BPMN, ...) pour la conception de logiciels de qualité. 

En lien avec le site technopolitain Arkinova, le LIUPPA porte une chaire de recherche sur la gestion des données dans les systèmes d’énergie distribués (Distributed Energy System Data Management), en partenariat avec la Région Nouvelle Aquitaine, l’Agglomération Pays Basque ainsi que Bertin Technologie

liuppa.univ-pau.fr/live

ODEYS

Odéys est le Cluster construction et aménagement durables en Nouvelle-Aquitaine. L’ambition portée par Odéys est d’être un catalyseur, un facilitateur et un accélérateur des transitions Environnementale, Energétique, Digitale, Sociétale et de la mutation des comportements dans la filière.

L’Innovation et le Développement Durable au coeur des actions 
Odéys a pour mission de développer la compétitivité, d’améliorer la prise en compte du développement durable et d’impulser une action d’innovation transversale. Les trois piliers d’Odéys sont : 

  • Animer le réseau
  • Faciliter l’innovation des entreprises et dans la filière,
  • Accompagner la construction durable (démarche BDNA)

La force du réseau
Véritable lieu de convergence, ce réseau est composé de près de 350 adhérents regroupant l’ensemble des acteurs de la filière Bâtiment, Travaux Publics et Matériaux en Nouvelle-Aquitaine : entreprises, architectes, ingénierie, industriels, collectivités, acteurs de la formation et de la recherche, maîtres d’ouvrages, etc.

Ancrage et proximité territoriale
Présent sur tout le territoire avec un bureau au sein du Générateur d’Activités Arkinova, ODÉYS souhaite développer une action de proximité sur l’ensemble de la région pour apporter des services à tous les acteurs de la filière Construction. 

Les partenaires
Le cluster bénéficie du soutien de la Région Nouvelle Aquitaine, de l’ADEME, de la DREAL, de Bordeaux Métropole, de Limoges Métropole, de la Communauté d’Agglomération Pays Basque, de l’Agglomération de La Rochelle, du Grand Châtellerault, de l’Europe, des organisations professionnelles du secteur : Conseil de l’Ordre des Architectes, FFB, FRTP, UNICEM, CAPEB et des plateformes technologiques TIPEE et NOBATEK/INEF4.   

www.odeys.fr 

Contact : Benjamin Leroux
b.leroux(at)odeys.fr

Projets Structurants

Chaire de recherche architecture et physique urbaine

La chaire architecture et physique urbaine dirigée par Benoît Beckers est portée par l'ISA BTP à Anglet. L'UPPA, le centre de technologie de Nobatek, la région Nouvelle-Aquitaine et la communauté d’agglomération Pays Basque se sont réunis pour créer un "laboratoire commun" qui héberge cette chaire. Actuellement basée sur le campus de Montaury à Anglet, la chaire sera amenée à intégrer le futur bâtiment de l’ISA BTP : ISALAB

Alors que la moitié de l'humanité habite dans les villes, les théories et modèles élaborés jusqu'à présent ne sont plus adaptés car ils ne prennent pas en compte la dimension urbaine. L'objectif de cette chaire est de concevoir des modèles numériques innovants qui prennent en compte non seulement la dimension architecturale, mais aussi le mouvement humain, l'acoustique, la lumière du soleil...

La physique urbaine nécessite une approche interdisciplinaire. La chaire s'appuie sur les capacités du laboratoire SIAME (sciences de l'ingénieur appliquées à la mécanique et le génie électrique), celles du LATEP (laboratoire de l'énergie thermique et des procédés à Pau) et sur l'expérience et l'expertise de Nobatek en construction durable.

siame.univ-pau.fr/fr/activites-scientifiques/chaires/chaire-architecture-et-physique-urbaine 

Chaire de recherche industrielle DESDM - OpenCEMS

La chaire DESDM – OpenCEMS pour Distributed Energy System Data Management - Connected Environment & Distributed Energy Data Management, est dirigée par Richard Chbeir et est basée sur le campus de Montaury à Anglet. Elle intervient dans le cadre du projet E2S et associe différents partenaires publics et privés : l’UPPA, la Région Nouvelle Aquitaine, l’Agglomération Pays Basque ainsi que Bertin Technologie.

Cette chaire consiste à proposer des solutions logicielles pour les environnements connectés et les systèmes d’énergie distribués. Pour cela, les membres de la chaire travaillent sur le développement d'une plateforme générique ouverte qui pourra s’instancier et s’appliquer dans divers scénarios applicatifs tels que l’énergie, la santé, la gestion des déchets, le tourisme, etc. Une telle plateforme serait un réceptacle à un corpus de données massivement pluridisciplinaire (équipement et objet connecté, consommation, contraintes, etc.), et permettrait de porter des travaux de recherche au long cours.

Plusieurs challenges sont explorés :

  • Représentation des données permettant de modéliser fidèlement le système, ses composants et sources de données (documents, capteurs, etc.), les états du système et de ses composants ;

  • Conception d’une architecture extensible à base de services permettant de fournir des services d’analyse de données et du système, mais aussi de rajouter d’autres services (soit à partir d’une composition de services existants, ou en y injectant de nouveaux services) ;

  • Protection et sécurité pour assurer un pilotage fiable, des transactions sécurisées, et des données protégées.

liuppa.univ-pau.fr/fr/collaborations-et-projets/chaires/desdm-opencems