Le projet Arrosia en développement à Arkinova

©Agglo/V.Biard

Breveté par Camille Suarez, ce projet d’exploitation de résine de pin maritime pour une utilisation industrielle est désormais installé à l’incubateur du Générateur d’Activités Arkinova. Camille Suarez recherche un associé aux compétences techniques et scientifiques pour développer son procédé.

C’est pour valoriser des ressources naturelles disponibles de filières locales en attente de nouveaux débouchés que Camille Suarez s’est intéressée à la sève des arbres pour en découvrir les propriétés techniques. Le résultat de recherches s’est concrétisé en décembre 2018 par le dépôt d’un brevet portant sur la formulation de ce qu’elle a baptisé « ecopin », sur sa composition et son procédé de fabrication.

Durant l’été 2018, Camille Suarez avait lancé un bureau d'études de design et de recherche spécialisé dans le développement de nouveaux matériaux 100% renouvelables baptisé Arrosia (résine de pin en Gascon).  D’abord installée à l’incubateur d’entreprises d’Izarbel, Camille Suarez vient de rejoindre l’incubateur du Générateur d’Activités Arkinova et bénéficie du soutien de la Communauté d’Agglomération Pays Basque.

Des tests avec des entreprises

Pour développer son matériau, Camille Suarez a collaboré avec des clients pilotes comme la marque basque de dérives de surf S-Wings ou le fabricant artisanal de ski en bois VillaCampa installé dans les Pyrénées. Elle a également travaillé avec la plateforme technologique Compositadour implantée à Technocité  et a échangé avec le designer Jean-Louis Iratzoki. « Ces travaux ont permis de préciser les enjeux économiques et techniques des matériaux » résume-t-elle.

En plus de l’écosystème d’Arkinova, Camille Suarez coopère avec l’Institut des sciences analytiques et de physico-chimie pour l'environnement et les matériaux (IPREM) de Pau ainsi qu’avec le plateau Xylomat de Mont-de-Marsan.  A partir de janvier prochain, elle sera soutenue par la société Holiste dans le cadre d’un contrat de collaboration. A Arkinova, Camille Suarez développe un programme d’amélioration des propriétés du produit avec l’objectif d’être opérationnel à l’automne 2020. Pour l’épauler dans son projet, elle recherche un associé aux compétences techniques et scientifiques.

Site web :arrosia.fr

En savoir plus sur le projet Arrosia :https://www.technopolepaysbasque.fr/fr/4-sites-technopolitains/izarbel/actualite/la-resine-de-pin-pour-lindustrie.html

 

Forum des Métiers d'Avenir à Izarbel le 15 novembre

Read more

L’appel à candidature « French Tech 120 » proposant un programme d'accompagnement national recherche 80 startups à fort potentiel.

Read more